Végétaliser la ville : les différentes formes d’agriculture urbaine

L’arrivée du printemps marque la renaissance des jardins et avec elle, l’envie de préparer ses semis des aromates qui trouveront leur place sur le balcon.
C’est donc l’occasion de partager avec vous les formes d’agriculture que l’on peut retrouver dans nos environnements urbains.

Depuis une dizaine d’années l’agriculture urbaine est une composante essentielle de la ville du futur.
Elle répond à un fort intérêt des citadins pour les espaces verts, ((revoir l’infographie sur la végétalisation des villes)), de plus en plus sensibles à l’alimentation locale et aux produits frais.

L’agriculture en milieu urbain :

Les formes les plus connues sont les jardins partagés et le maraîchage périurbain. Deux agricultures, de plus en plus valorisées par par les municipalités ou par l’installation d’une nouvelle génération d’entrepreneurs agricoles à la périphérie des villes.
D’autres formes d’agriculture moins connues émergent comme les espaces productifs interstitiels (les balcons, les toitures, les cours de copropriété ou d’entreprises etc…) ou les fermes urbaines spécialisées adeptes des modes de production High tech. Enfin on peut retrouver aussi les fermes urbaines spécialisées qui proposent une diversité d’activités: production et vente locale, transformation pour la restauration ou encore insertion sociale.

Alors, quelle forme d’agriculture pour vous pour cette nouvelle saison ?

Source : La Cerema

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *