Le projet des arbres sauveurs

Derrière ce titre se cache les végétaux oxalogènes, un nom scientifique que vous ne dira peut-être rien, mais qui pourrait à nouveau changer notre façon de regarder les arbres. 

arbres-sauveurs

Les plantes oxalogènes captent le carbone présent dans l’atmosphère,  à l’aide de champignons et bactéries le transforment en calcaire puis le piègent dans le sol pour des milliers d’années, rendant par conséquent les terres moins acides et plus fertiles.

C’est en étudiant  la Noix-Pain (Brosimum alicastrum) que Daniel Rodary, un écologue de l’association Biomimicry Europa,  découvre la capacité de cet arbre à produire des noix peu périssables et très nutritives. La richesse de ces feuilles fertilise les sols et peut être également utilisée comme fourrage.

Le projet des arbres sauveurs a pour objectif  de former les paysans de Haiti à planter leurs arbres, et à cuisiner les noix.
Inspiré de l’écosystème forestier naturel, ces plantations en boucles fermées permettraient un renforcement et un enrichissement des sols sans apports extérieurs, une protection de la biodiversité et enfin de pouvoir parer à l’appauvrissement des agriculteurs et de des problèmes d’alimentation qui en découlent.

Que pensez vous de ce projet ?

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *