Une larve dévoreuse de plastique

A l’heure ou le plastique est un véritable problème pour l’éco-système marin en constituant un septième continent au large de l’océan pacifique, est-ce la solution ne pourrait provenir de la larve Galleria Mellonella.

C’est par un heureux hazard que l’apicultrice amateur Federica Bertocchini trouve des vers de cire en nettoyant ses ruches.
Elle les retire et les jette dans un sac en plastique. Quelques temps après elle s’aperçoit que le sac est truffé de trous, et se rencontre qu’elle vient de faire une découverte scientifique.

Des bactéries dévoreuses de certains plastiques avaient déja été découvert par des scientifiques japonais.
Cependant la découverte de l’apicultrice espagnol, montre que la dégradation du plastique par les larves est nettement plus rapide. Six semaines pour la dégradation d’un plastique de la taille d’un ongle pour les bactéries alors que douze heures suffiront aux larves pour dévorer 92 milligrammes.

Etonnante découverte qui pourrait être une solution contre les déchets plastiques… à suivre !

vu ici et ici

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *