Des applications contre le gaspillage alimentaire

Pour commencer cette semaine, voilà trois applications qui se sont données comme objectif de lutter contre le gaspillage en nous amenant à partager nos aliments non consommés.

Chaque année c’est 20kg de déchets par an et par personne qui sont jetés dont 7kg de déchets alimentaires encore emballés*.
Ces chiffres sont astronomiques quand en parallèle on sait qu’à notre époque des gens ne mangent toujours pas à leur faim.

Partage ton frigo :

L’application Partage ton frigo s’articule autour de trois solutions possibles :
– Partager un surplus de nourriture que l’on risque de jeter avant de partir en vacances par exemple
– Installer un frigo dans un lieu collectif : au bureau, dans l’entrée d’un immeuble, etc.
– Organiser un apéro frigo

Le fonctionnement est simple, prendre une photo de votre frigo puis le géolocaliser sur la carte. Il ne vous reste plus qu’a créer de nouveaux liens socials et pourquoi pas de nouveaux amis.
partage-ton-frigo

FlashFood :

Partant du constat que malgré les efforts fournis par les organismes de collecte, près de 130 milliards de livres de nourritures ont été gaspillées durant l’année 2008 aux Etats-Unis, des étudiants américains ont décidé de développer l’application FlashFood.
Cette utilitaire permet de mettre en relation l’ensemble du secteur alimentaire Epicerie, restaurant, traiteurs, et les organismes s s’occupant de personnes dans le besoin.
Quand un restaurant ou une épicerie possède un surplus d’alimentation elle diffuse l’information sur FlashFood, et contacte un organisme qui se chargera de dispatcher la nourriture au personnes nécessiteuses.

flashFood

LeftoverSwap

Vous n’arrivez pas à finir votre pizza, pas de problème vous avez la possibilité de proposer les restes sur LeftoverSwap et d’en faire profiter d’autres personnes.
En effet cette application a été lancé aux Etats-Unis, et propose de partager autour de vous les restes de vos repas ou de géolocaliser vos voisins proposant la fin de leur dîner. C’est sur l’application est insolite mais aux Etats-Unis 40% de l’alimentation est gachée.
Aucune précision n’est donné sur l’hygiène, mais l’un des créateurs espère que les gens ne proposeront pas des repas qu’ils ne mangeront pas eux même.
leftoverSwap

* Source Developpement durable.gouv

Via E-Rse et Courrier international

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *